Les missions d’observation électorale s’activent à trois semaines des élections en RDC

Une délégation de National Endorment For Democracy (NED), conduite par son président est dans nos murs.

Elle a été reçue ce mardi au siège de la Symocel ( Synergie des Missions d’observations Citoyenne des Élections) par trois organisations qui œuvrent dans le domaine électoral à savoir : AETA( Agir pour les Élections Transparentes et Apaisées) et RECIC(Réseau d’Education Civique au Congo)et la SYMOCEL.

Cette délégation est venue s’informer des difficultés auxquelles fait face le processus électoral en cours en RDC. Pour le secrétaire exécutif de RECIC, certaines imperfections décriées par le passé dont la Ceni n’a pas tenu compte, commencent actuellement à poser problème. C’est le cas du plan national d’éducation civique qui est jusque-là inexistant.

Luc LUTALA, Coordonnateur de la SYMOCEL, a abordé par rapport à la sécurisation des candidats aux élections et du processus électoral. Selon lui, beaucoup de ces candidats n’ont pas encore tous les dispositifs par rapport à leur securité. La campagne électorale est marquée par quelques intolérances qui exposent les candidats à l’insécurité total. De son côté, le secrétaire général de l’ AETA, Roland MUMBALA, dénoncé du fait que près de 70% de candidats aux élections 2023 occupent des postes dans les gouvernements central et provinciaux, assument des postes de commande dans les entreprises de l’État, sans démissionner. N’ayant pas rendu le tablier, ils battent campagne avec l’argent du trésor public. A l’issue de cet échange, ces missions électorales ont formulé quelques recommandations à l’endroit du gouvernement, de la Ceni et de l’ambassade des USA. Parmi lesquelles, assurer le respect de la liberté fondamentale sécuriser les acteurs de la société et les observateurs électoraux, déployer un grand nombre d’observateurs étrangers pour sécuriser les élections. Le président de la NED a promis à ses interlocuteurs son implication en vue de la tenue d’une élection démocratique et apaisée en RDC.

LDM

2 réponses

  1. Bonsoir, bonjour.

    J’ai une question juste , à quand le début de la formation des observateurs électoraux sur toute l’étendue de la république ?

    1. Bonjour, la formation des OCT intervient le 18 décembre 2023 sur l’ensemble de la République. Ils seront déployés le 19 décembre prochain pour travailler le 20 décembre, le jour des scrutins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *